Formation à l’utilisation de la Grille de priorisation des cibles des ODD

Statut actuel
Non-inscrit
Tarif
Gratuit

Déroulement du cours : 1er novembre 2022 au 28 février 2023



<strong>Description du cours</strong>

L’adoption du Programme de développement durable à l’horizon 2030 marque un tournant de l’histoire. Pour la première fois, le monde s’est fixé des objectifs et cibles qui concourent à l’amélioration des conditions de vie des générations actuelles et futures, tout en préservant notre planète.

L’opérationnalisation de ce Programme pose un défi méthodologique permettant de traduire cette vision mondiale dans les politiques, plans, stratégies et projets de développement. C’est ainsi que grâce à un partenariat stratégique entre l’Organisation internationale de la Francophonie à travers son organe subsidiaire I’Institut de la Francophonie pour le développement durable, la Chaire en éco-conseil de l’Université du Québec à Chicoutimi et l’organisme Global Shift Institute, des outils d’analyse systémique de la durabilité ont été élaborés, notamment la Grille de priorisation des cibles des ODD (GPC-ODD).

La GPC-ODD est un outil d’information et de priorisation participative des cibles des ODD dans une perspective visant à la réalisation des objectifs de développement durable à tous les niveaux : à l’échelle locale (communes, municipalités, villes, départements, etc.), nationale ou régionale ainsi que dans les entreprises, les administrations publiques, les organisations sous-régionales et celles de la société civile. En plus de l’importance et de l’évaluation des cibles des ODD, les utilisateurs pourront établir les compétences dont ils/elles disposent pour agir sur chacune des cibles (pour tenir compte de l’échelle à laquelle l’outil est utilisé : local, national, supranational).

C’est dans ce cadre que s’inscrit ce cours en ligne ouvert et massif. La formation donnera accès à une attestation de réussite délivrée par l’Institut de la Francophonie pour le développement durable.

<strong>Objectifs et plan de cours</strong>

L’objectif est de familiariser les participants à l’architecture de la Grille de priorisation des cibles des ODD, la méthodologie d’utilisation, avec à l’appui des exemples concrets de son utilisation sur le terrain tant dans le contexte des pays en développement, que ceux développés.

Cette formation en ligne s’adresse aux décideurs publics à l’échelle nationale et locale, aux agents de la fonction publique, aux organisations de la société civile, au secteur privé et au monde académique. Elle s’adresse également à toute personne intéressée par la planification en développement durable, la mise en œuvre et le suivi. Au terme de cette série de formations, il est attendu que les apprenants comprennent les enjeux et l’importance de tenir compte des spécificités locales dans la planification, la mise en œuvre et le suivi des ODD, s’approprient la méthodologie d’utilisation de la GPC-ODD, et soient en mesure d’interpréter adéquatement les résultats pour les traduire en plans d’actions concrets pour le développement durable.

Le plan du cours est le suivant :

Introduction générale

Module 1 – Présentation de l’outil de la Grille de priorisation des cibles des ODD (GPC-ODD)

Module 2 – Méthodologie d’utilisation de l’outil de la GPC-ODD

Module 3 – Interprétation des résultats

Module 4 – Exploitation des résultats

Module 5 – Communication des résultats

Conclusion

<strong>Equipe pédagogique</strong>

Nicolas BIRON

Nicolas Biron est spécialiste de programme à l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD). Titulaire d’une maîtrise en environnement de l’Université de Sherbrooke, ainsi que d’un master en ingénierie et management de l’environnement et du développement durable de l’Université de Technologies de Troyes, M. Biron se spécialise dans les Objectifs de développement durable (ODD) et l’économie circulaire.
Cumulant une douzaine d’année d’expérience, dont près de 5 ans en Afrique de l’Ouest, M. Biron a développé une maîtrise fine des enjeux environnementaux, sociaux, économiques et culturels de l’espace francophone, en particulier auprès des jeunes entrepreneurs et des collectivités locales.

Sibi BONFILS

Sibi BONFILS est Docteur Ingénieur en Électronique de l’Université des Sciences et Techniques de Lille (France). Il est actuellement professeur associé au Département des sciences fondamentales, Chaire en éco-conseil, de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) et Président de Global Shift Institute. De 1991 à 2010, il a été directeur adjoint de l’Institut de l’énergie et de l’environnement de la Francophonie (IEPF, aujourd’hui IFDD). Avant de rejoindre l’IEPF , il était en fonction de 1976 à 1991, à l’Énergie électrique de la Côte d’Ivoire (EECI) où il a occupé plusieurs postes à responsabilités, puis à la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE).

Véronique DESMARAIS

Détentrice d’une maîtrise en sciences forestières et d’un baccalauréat en communication publique, Mme Desmarais a été consultante en tourisme durable et chargée de cours à l’Université Laval avant de rejoindre l’équipe du Fonds d’action québécois pour le développement durable en 2008. Elle y occupe le poste de Coordonnatrice, Programmes et Changements de comportements depuis 2018, en portant un intérêt particulier aux besoins, enjeux et réalités des partenaires et parties prenantes de son organisation. Ses mandats visent notamment la coordination de la mise en œuvre, du suivi et de l’évaluation des programmes de financement, de même que la participation au développement de ces derniers. Elle est aussi responsable du déploiement du chantier sur les changements de comportements en développement durable.

 Anissa DUVAL

Anissa Duval est éco-conseillère diplômée et travaille comme professionnelle de recherche et chargée de cours à l’Université du Québec à Chicoutimi. Son intérêt pour la gestion durable des ressources, de même que pour les représentations multiples de nos environnements construits et naturels ont orienté l’ensemble de ses champs d’étude, l’amenant à toucher à la coopération internationale, à l’anthropologie, à la géographie puis à l’éco-conseil. Ses interventions en enseignement et en recherche portent notamment sur les processus participatifs dans les démarches de développement durable et sur le développement de mécanismes participatifs inclusifs.

Daniel FORGET

Diplômé de l’école Polytechnique de Montréal (génie géologique), Daniel Forget a travaillé pendant 4 ans en réhabilitation de sites contaminés. Il est détenteur d’une maîtrise par cumul de l’UQAC en éco-conseil et analyse systémique de durabilité. M. Forget a été écoconseiller du Cégep de Victoriaville pendant plus de 3 ans, et enseignant de géologie au Cégep de Lévis pendant 10 ans. Depuis 2011, il est professionnel en développement durable au sein du Vice-rectorat aux affaires externes, internationales et à la santé de l’Université Laval. M. Forget coordonne les travaux du groupe de travail enseignement et recherche en DD et travaille en étroite collaboration avec l’Institut Environnement, développement et société (IEDS) au niveau de la coordination des partenariats externes.

Olivier GUÉDÉ

Olivier Médétonwan Guédé, Ph.D. Géographe environnementaliste, éco-conseiller diplômé, gestionnaire de projet et spécialiste en développement local et régional. Il totalise plus de 25 années d’expérience en gestion de projet en Afrique et au Canada. Professeur associé à l’UQAC, il a une bonne maîtrise des outils d’opérationnalisation du développement durable dans les entreprises, organisations, municipalités et les pays. M. Guédé est conseiller en développement durable et intervient à titre de personne-ressource pour le renforcement des capacités dans le cadre des programmes de l’IFDD et de l’OIF. Il est membre de la Chaire de recherche en éco-conseil et du Centre de recherche sur le développement territorial avec pour intérêt de recherche, le développement local durable et l’analyse systémique de durabilité.

Tounao KIRI

Tounao KIRI est Ingénieur d’État en Automatisation de l’Institut National d’Hydrocarbures et de la Chimie (INHC) de Boumerdes en Algérie, et détenteur d’un Master International en Études Avancées du Développement de l’École des Hautes Études Internationales et du Développement (EHEID) de l’Université de Genève. Il a occupé plusieurs fonctions de Directions au Ministère des Mines et de l’énergie du Niger, à la coopération Suisse et au WWF entre 1989 et 2008. Il rejoint l’Organisation internationale de la Francophonie comme Responsable de Programme en 2009 et nommé Directeur Adjoint de l’Institut de la Francophonie pour le Développement Durable (IFDD) en avril 2019. En mars 2021, il est nommé Coordonnateur principal de l’IFDD et a assuré l’intérim du poste de Directeur de mars à octobre 2021.

Marcel KLASSOU

Titulaire d’un master en environnement et développement durable de l’Université de Montréal (Canada) et d’une licence en biologie et environnement de l’Université Paul Sabatier de Toulouse (France), Marcel Klassou a rejoint l’équipe de l’IFDD en 2013 comme Attaché au Programme sur la maîtrise d’outils de gestion de l’environnement et la promotion de l’économie verte. En 2017, il rejoint le programme de l’IFDD qui œuvre pour l’accompagnement des pays francophones dans la mise en œuvre des objectifs de développement durable. Il devient Spécialiste de ce programme en 2019 et dispose de plusieurs années d’expérience dans la conception, la planification, la gestion, et le suivi-évaluation de programmes/projets internationaux de développement durable. Ses domaines d’expertise comprennent notamment l’étude d’impact environnemental et social, le développement local, l’économie verte et l’économie bleue.

Georges LANMAFANKPOTIN

Georges Lanmafankpotin, PhD en Géographie et professeur associé au Département des sciences fondamentales de l’Université du Québec à Chicoutimi, où il travaille aussi comme professionnel de la recherche à la Chaire en éco-conseil depuis 2015. Chargé de cours d’étude d’impacts au Département de géographie de l’Université de Montréal de 2010 à 2019, il a travaillé, ces dernières années, sur l’évaluation des politiques et la mise en place des outils de gestion de l’environnement et de l’analyse systémique de durabilité. Expert international de la Francophonie et de la Commission Néerlandaise pour l’Évaluation environnementale, il est consultant sénior de la Banque mondiale en évaluation environnementale et sociale et agit, depuis 2016, comme Commissaire, membre additionnel au Bureau d’audiences publiques sur l’environnement, un organisme qui œuvre dans la démocratie participative au Québec.

Catherine LEMAY-BÉLISLE

Catherine Lemay Bélisle est bachelière en aménagement et environnement forestiers de l’Université Laval, détentrice d’une maitrise en ressources renouvelables et d’un diplôme d’études supérieures spécialisées en éco-conseil de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC). Depuis 2016, elle participe comme professionnelle de recherche à divers projets, notamment en quantification de gaz à effet de serre, en processus participatifs et en analyse de développement durable. Elle enseigne différents cours relatifs à l’évaluation environnementale et au développement durable, à l’UQAC, et elle fait de la liaison scientifique pour le Centre interuniversitaire de recherche en opérationnalisation du développement durable.

 Salmata OUEDRAOGO

Salmata Ouedraogo détient un Ph.D. en économie appliquée (HEC Montréal), une maîtrise en économie de l’environnement et est spécialisée en microéconomie du développement. Elle est professeure titulaire à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) où elle enseigne à tous les cycles. Elle mène des recherches sur différentes problématiques de développement. Elle a occupé des fonctions de direction à l’UQAC, directrice du recrutement et de la mobilité internationale au bureau de l’international et directrice du programme de maîtrise en gestion des organisations. Elle est actuellement la directrice du programme de maîtrise en gestion de projet et la responsable académique des programmes délocalisés de l’UQAC au Sénégal. Elle est Chevalier de l’ordre de l’Étalon du Burkina Faso.

 Olivier RIFFON

Olivier Riffon est professeur en éco-conseil à l’Université du Québec à Chicoutimi. Ph. D. en développement régional, sa recherche porte sur les outils et des démarches de mise en œuvre du développement durable, sur les collaborations transdisciplinaires, ainsi que sur l’intégration des méthodes participatives et collaboratives aux processus de transition sociale et écologique. Il est membre du Centre interdisciplinaire de recherche sur l’opérationnalisation du développement durable (CIRODD), membre du Centre de recherche en développement territorial (CRDT), et membre associé du Centre intersectoriel de recherche en santé durable de l’UQAC.

Kouraichi SAID HASSANI

M. Kouraichi SAID HASSANI est détenteur du Diplôme d’Études Supérieures Spécialisées (DESS) en Ressources naturelles et Environnement de l’Institut National Polytechnique de Lorraine (Université de Lorraine) et du DESS en Éco-conseil de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC). Entre 2003 à 2009, il a été Professionnel de recherche à la chaire en Éco-conseil de l’UQAC, puis Conseiller en Environnement à la Ville de Québec. En 2009, il a intégré le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec comme Conseiller en développement durable, avant de rejoindre, depuis 2017, le ministère de la Sécurité Publique, comme Conseiller en sécurité civile. Expert international en développement durable, il intervient pour la mise en œuvre de l’agenda 2030 dans les collectivités territoriales au sein de la Francophonie.

 David TREMBLAY

David TREMBLAY est docteur en sciences de l’environnement. Il travaille comme chercheur, enseignant à l’Université du Québec à Chicoutimi. Sa recherche porte sur l’analyse systémique de durabilité et la mise en œuvre du Programme de développement durable 2030 de l’ONU. Il recherche sur la dynamique des systèmes, les outils de mise en œuvre, la gouvernance et l’engagement des parties prenantes dans les questions de durabilité. Au cours des dix dernières années, il a agi à titre de conférencier, de formateur et de consultant pour diverses organisations aux niveaux local et international. En partenariat avec l’Organisation internationale de la Francophonie, il a participé à des ateliers de renforcement des capacités dans plusieurs pays de l’Afrique francophone, en Europe, dans les Caraïbes et aux États-Unis.

Claude VILLENEUVE

Claude Villeneuve est biologiste. Depuis plus de 45 ans, il partage sa carrière entre l’enseignement supérieur, la recherche et les travaux de terrain en sciences de l’environnement. Il est actuellement professeur titulaire au département des sciences fondamentales de l’UQAC et dirige la Chaire en éco-conseil et l’infrastructure de recherche « Carbone boréal ».
Il a publié treize livres dont cinq sur les changements climatiques. Il a aussi développé avec son équipe une série d’outils pour l’analyse systémique de durabilité dont la Grille d’analyse de développement durable reconnue par les Nations Unies en 2017. Conférencier recherché il est reconnu pour ses qualités de vulgarisateur scientifique. Il a reçu tout au long de sa carrière de nombreux prix et reconnaissances.

<strong>Attestation de participation</strong>

Une évaluation vous sera proposée à la fin de ce CLOM pour valider vos nouvelles connaissances acquises. Une moyenne de 60/100 est nécessaire pour valider la formation et obtenir votre attestation de réussite.

Les questionnaires d’évaluation ne seront plus accessibles à partir de la fin de la session de formation. Si vous voulez obtenir votre attestation pour cette session de formation, pensez à bien la valider avant la date fixée.

Une fois la session de formation clôturée, si vous avez validé la formation, votre attestation de réussite sera téléchargeable à partir de la plateforme. Vous pourrez y accéder dans votre espace “Mon compte” dans le menu supérieur de l’Académie, puis en cliquant sur le carré à côté du texte “Terminé”. Pour l’enregistrer sur votre ordinateur, télécharger le document PDF, puis renommer le nom du fichier à votre guise.

<strong>Forum</strong>

Nous vous encourageons à utiliser le forum dédié à ce cours en ligne pour formuler vos questions à l’endroit des formateurs qui se feront un plaisir d’y répondre. Ce forum servira également de plateforme d’échanges avec les participants autour des enjeux du développement durable.