Répondre à : Modélisation pour la planification énergétique (SEL 14 et 21 mai 2020)

#14615
Modérateur IFDD
Modérateur

QUESTIONS ET RÉPONSES ADDITIONNELLES SUR LEAP
Les réponses sont apportées par Libasse Ba, d’ENDA-Énergie.
Seules les questions non traitées en direct sont incluses ici; nous ne répétons pas ce qui a été discuté pendant la période de discussion avec les experts.

Question : LEAP est-il appliqué au Sénégal? Si non, pourquoi?
Réponse : Oui, LEAP a été appliqué au Sénégal en 2001 par l’UDP qui est un institut universitaire au Danemark. Personnellement, j’ai eu à l’utiliser dans le cadre de seconde communication nationale du Sénégal auprès de la CCNUCC pour étudier l’énergie dans le secteur domestique.

Q : LEAP prend-il en compte les potentiels énergétiques dans la modélisation? Comment?
R : LEAP est un modèle de prévision de la demande énergétique. Il dispose cependant d’un module qui permet d’évaluer les ressources donc principalement l’offre. Dans la mesure où il permet de générer un bilan énergétique et un diagramme relationnel qui met en exergue les flux énergétiques, il dispose de cette qualité de pouvoir évaluer le potentiel même sir ce n’est pas sa vocation.

Q : LEAP est-il un modèle d’optimisation?
R : Non. LEAP n’est pas un modèle d’optimisation. LEAP comptabilise les flux énergétiques et définit l’offre à même de satisfaire la demande sans que cela soit du point de vue d’un usage optimal. La capacité à pouvoir faire plusieurs scénarii permet de compenser e besoin d’optimisation un tant soi peu.

Q : LEAP est-il disponible en français?
R : LEAP est convertible dans plus de 9 langues dont le français.

Q : LEAP est-il applicable à l’échelle d’une collectivité locale? Si oui, avez-vous des exemples? Quelles sont les difficultés rencontrées (si elles sont différentes des applications à plus grande échelle)? Si non, connaissez-vous des modèles applicables à l’échelle locale?
R : LEAP est applicable pour étudier la demande énergétique pour une localité; collectivité locale, village, etc.

Q : LEAP est-il adapté au contexte de politique énergétique dominée par une très forte sectorialité et par une grande disparité dans les objectifs sectoriels?
R : Oui, absolument. Au départ, LEAP décompose le secteur énergétique (qui est transversal) en plusieurs secteurs notamment, le secteur des ménages, l’industrie, l’agriculture, les transports, les administrations, etc…A votre convenance.
Ces secteurs peuvent être décomposées en sous-secteurs jusqu’à la plus petite unité avant de leur adjoindre les usages énergétiques et les équipements et ou sources d’énergies.

Q : LEAP est-il « open source »? Quels sont d’autres modèles open source?
R : Oui, LEAP est open source.