Octobre 2020

La montée en puissance des énergies renouvelables variables impose une gestion adaptée des réseaux électriques. Les énergies variables déstabilisent-elles les réseaux électriques ? Les coûts pour les réseaux ne sont-ils pas trop élevés ? Le stockage est-il indispensable ? Le séminaire abordera ces questions à partir de deux études de cas, l’une au Québec et l’autre au Sénégal.

Les experts-conférenciers sont :
• M. Luis Calzado, Coordonnateur principal de projet, Partenariat Mondial pour l’Électricité Durable. Introduction.
• M. David-Olivier Goulet, Ingénieur de projets, Intégration des nouvelles technologies, Hydro-Québec (membre du Partenariat mondial pour l’électricité durable). Étude de cas: Microréseau Lac-Mégantic, premier microréseau îlotable au Québec, connecté au réseau d’Hydro-Québec.
• M. Abibou Seck, Ingénieur réseaux électriques, Département “Power Plant Solutions”, VESTAS Méditerranée. Étude de cas: Gestion de la centrale éolienne Taïba Ndiaye dans le réseau de la Senelec au Sénégal.

Ce séminaire en ligne est organisé par l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD) en partenariat avec le Partenariat mondial pour l’électricité durable et avec l’appui d’Eneris Consultants.

Pour continuer les discussions et consulter les réponses apportées par les experts après le séminaire, rendez-vous sur le forum du séminaire.

Télécharger les diapositives (PDF)
Télécharger la fiche PRISME sur les énergies variables (PDF)

Le Partenariat mondial pour l’électricité durable (Global Sustainable Electricity Partnership – Site en anglais)

Le projet de microéreseau de Lac-Mégantic (Hydro-Québec)

L’expérience du parc éolien de Taiba Ndiaye

Les fiches PRISME de l’IFDD en lien avec le sujet

… et beaucoup d’autres sur le site de l’IFDD!

Autres références